A LA UNE CE MOIS CI.......

QUE PROPOSE LE RUCHER ECOLE ?

Richesse et diversité des miels présentés

La soirée nous a permis d'aprécier les divers miels produits par nos adhérents.  La dégustation a porté sur une grande diversité de ceux-ci allant du miel d'acacia très clair au miel de bruyère très sombre et crémeux , solide. Les miels qui se sont classés dans les premières places se situaient dans le milieu de la gamme : brun clair et liquide.

Zones de butinage :

La zone de butinage pourrait apporter une première réponse : elle est cependant réductrice. Il faut néanmoins noter que les quatre miels classés dans les premiers ont été récoltés dans le nord de notre région (sud des landes, nord du Béarn).

Période de récolte

Les miels de fin d'été sont les mieux notés. Il faut pondérer cette observation par l’influence du climat : un bon nombre d’entre nous ont du retarder leur récolte, ils en outre observé de nombreux cadres de hausse insuffisamment operculés  On a pu observer au cours de cette soirée, des miels au goût douteux. Cela peut résulter d’erreurs couramment commises :

  • récolte de miels insuffisamment secs, (humidité supérieure à 18%). Il est indispensable en effet de récolter des miels uniquement dans des cadres operculés.
  • La décantation doit se faire dans des récipients propres (maturateurs) dédiés au stockage du miel, et fermés hermétiquement.
Importance du conditionnement 
  • La mise en pot doit se faire également dans des pots neufs, voire déjà utilisés mais ayant uniquement servi à stocker du miel. Le miel est non seulement un puissant hydrofuge, mais il absorbe les odeurs environnantes : pots ayant contenu des cornichons, des légumes par exemple,
  • de même lors des opérations de stockage et de mise en pot, éviter les locaux humides, les pièces où sont stockés des hydrocarbures (fuel etc ..).
  • conserver enfin, les miels à l'abri de la lumière.

Au cours de la soirée on a pu goûter des miels qui étaient fermentés : ils sont le résultat de toutes les mauvaises pratiques décrites plus haut, Cependant dans leur très grande majorité, les miels notés au cours de la soirée étaient d'une grande diversité par leur goût, leur parfum, la texture, tous donc d’excellente qualité.

Conclusion et pistes pour la prochaine édition

Il serait utile pour la prochaine édition de noter sur les pots le lieu de récolte, la date, voire la source de nectar, (acacia, châtaignier, etc..) Cela permettra d'être plus précis dans nos analyses et de les communiquer afin servir de référence pour les prochaines années Enfin, les notes sont assez homogènes, les groupes de notations, ont notés presque tous les miels , un jury ou deux n'a pas détecté les miels qui étaient dégradés, fermentés, ou contenant des odeurs parasites, on notera aussi l'année prochaine les noms des membres qui composent les jurys, pour l'analyse uniquement,

Classement

LE GDSA 64

Site du GDSA des Pyrénées Atlantiques

ADHÉRER AU RUCHER ECOLE

Téléchargez votre bulletin d'inscription

LE RUCHER ECOLE SUR FACEBOOK

Rejoignez nous sur Facebook !

CONTACTEZ NOUS !

Vous voulez de plus amples informations : contactez-nous !