A LA UNE CE MOIS CI.......

QUE PROPOSE LE RUCHER ECOLE ?

PAGE PRÉCÉDENTE

Cet article a pour but de vous donner quelques informations pour vous lancer dans la production de pollen.

 

 

pollen1

L'installation d'une trappe à pollen est très simple : à partir de la photo ci-dessous quelques précisions : 

TRAPPES7 2 redim

- la trappe à pollen prend appui sur la planche d'envol 

- une simple cordelette munie d'une partie élastique suffit à la maintenir plaquée contre la face avant du corps de ruche

 trappes 2 redim

- les deux faces latérales sont munies de deux trous d'environ 1 cm de diamètre destinés à laisser passer les faux-bourdons.

pollen3

- votre future récolte de pollen pourrait ressembler à l'image ci-dessus ! 

La pose des trappes peut se faire à partir du printemps, à la période des fruitiers ou du colza par exemple. 

Les trappes à pollen peuvent rester en place pendant toute la saison florale : il suffit de retirer la grille pour offrir un passage complet aux abeilles.

Pour la récolte, videz les tiroirs régulièrement, c’est-à-dire tous les 2 à 4 jours, en fonction de la période, de la variété de pollen, et de l’humidité de l’air.

Les pollens de printemps, comme les fruitiers ou le colza, sont moins fragiles que les pollens d’été, comme le châtaignier.

Attention : une fois récolté, le pollen s’altère rapidement. Après un triage manuel pour éliminer les impuretés, il faudra le sécher ou le congeler dès que possible.

Pour une production familiale, n’hésitez pas à congeler le pollen : il conservera toutes ses propriétés et son goût n’en sera que meilleur. Le mieux est de le conditionner dans des pots de verre dont la capacité correspond aux besoins d'une semaine. Une fois sorti du congélateur , le pot sera conservé au réfrigirateur.

Conditonnez-le dans des pots hermétiques, et gardez-le à l’abri de la lumière.

Le pollen est un aliment très élaboré considéré comme un SUPERALIMENT. On appelle superaliment un aliment dont la densité nutritionnelle est très élevée. C’est la grande concentration en vitamines, minéraux, antioxydants (micronutriments) ou en protéines (macronutriments) de ces fruits, légumes, graines ou algues qui les rendent remarquables. Ils possèdent également des principes actifs qui, utilisés seuls ou en synergie, peuvent se révéler très efficaces pour nous aider à faire face aux maux de notre société : manque d’énergie, déminéralisation, carence en vitamines, troubles digestifs et les nombreux troubles associés au stress.
Ils contiennent des composés végétaux (phytonutriments) aux propriétés protectrices qui peuvent améliorer la santé. La recherche a démontré la valeur nutritionnelle des super aliments ainsi que leur capacité de combattre certaines maladies, voire même de freiner le vieillissement ; ils sont si riches en antioxydants que, consommés régulièrement, ils nous aident à rester jeune (avec des effets positifs sur la peau, le cerveau…). 

LE GDSA 64

Site du GDSA des Pyrénées Atlantiques

ADHÉRER AU RUCHER ECOLE

Téléchargez votre bulletin d'inscription

LE RUCHER ECOLE SUR FACEBOOK

Rejoignez nous sur Facebook !

CONTACTEZ NOUS !

Vous voulez de plus amples informations : contactez-nous !